Le verre opacifiant

Lorsqu’il est électriquement commandé il passe instantanément d’un état translucide (opaque) à un état transparent, et inversement. Quel que soit son état il laisse toujours passer la lumière.

Les +

Sans store ni volet, il permet en toute simplicité de configurer des espaces en lieux intimistes et confidentiels, de cloisonner avec originalité des locaux (salle de réunion par exemple) à la demande sans contrainte d’aménagement des parois. Quel que soit son état il laisse toujours passer la lumière.

Il trouve sa place idéalement dans les bureaux (salles de réunion notamment), les hôtels ou les logements privatifs (entre la chambre et la salle de bain par exemple). 

En remplacement d’une cloison pleine, il offre une solution simple et idéale pour des pièces qui manquent de lumière naturelle.

Dans son état translucide il peut s’utiliser comme écran de projection.

Concept technique

Schéma de principe du vitrage ou verre opacifiant, il est transparent quand il est alimenté.
Schéma de principe du vitrage ou verre opacifiant, il est opaque lorsqu’il n’est pas alimenté.

Vitrage opacifiant (schéma de principe)

En standard, le vitrage opacifiant est composé de verres entre lesquels est prise en sandwich le panneau renfermant la structure active.

Cette structure se compose généralement d’un ensemble de cinq couches.

En l’absence d’alimentation électrique appliquée sur les  couches conductrices, les molécules de cristaux sont orientées de manière aléatoire, et le panneau est opaque.

Sous l’influence du champ électrique créé lorsque l’alimentation électrique est activée, les molécules de cristaux s’orientent parallèlement au champ, et le panneau devient instantanément transparent.

Changeant de propriétés optiques sous l’effet d’un courant électrique appliqué, ce verre est également dit « électrochrome ».